lundi 3 juin 2013

Compte-rendu de la 17e édition des manifs mensuelles pour la libération humaine et animale

La météo pour cette 17e édition fut favorable puisque seulement deux trois gouttes de pluie sont tombées à la fin.
Comme nous le faisons maintenant depuis quelques mois, nous nous installons de chaque côté de l’avenue avec nos pancartes.
Nathalie a rencontré plusieurs personnes dont une l’a encouragée à poursuivre nos actions, de ne pas nous décourager puisque selon elle, cela s'imprimait peu à peu dans l'inconscient collectif et que, par ailleurs, les gens étaient de plus en plus sensibles au bien-être animal. Moins encourageant fut un jeune qui lui dit qu’il fallait manger les animaux ! Plus décevant encore, cette bourgeoise aux airs supérieurs qui, sur un ton péremptoire, mais néanmoins avec le sourire lui dit qu’elle se trompait de combat et que l’humain avait la priorité parce que sa souffrance était tellement plus importante et que de toutes façon nous étions des carnivores. Arguments qui furent démontés un à un mais la dame, sûre d’elle, drapée de sa bonne conscience humaniste (mais que fait-elle d’ailleurs exactement pour les humains ?) partit, imperturbable.
De mon côté, ce fut plus positif  hormis une dame dont le seul sujet de préoccupation quant à la cause animale était de savoir pourquoi certaines vaches n’ont plus de cornes aujourd’hui !
Heureusement, un garçon a pris quelques tracts avec l’intention de les distribuer autour de lui. Il était tout à fait favorable à la libération animale. Par ailleurs, trois jeunes filles ont découvert l’horreur de la maltraitance en regardant nos panneaux (en particulier celui sur la fourrure et celui sur l’expérimentation animale) et elles nous ont félicités pour notre action.

Enfin, une jeune femme m’avoua manger de la viande mais provenant d’élevage au sol. Je lui expliquai que la finalité est la même: l’abattoir , ce dont elle convint aisément mais elle me déclara qu’elle envisageait de devenir végétarienne. Je lui ai laissé la brochure "Abolition de la viande".